31/03/2007

Service public de moins en moins public !

 

Dans un petit village perdu, un brave facteur s’est fait réprimander par ses supérieurs, car il rendait service aux personnes âgées, en leurs ramenant en même temps que le courrier, des petites bricoles, (pains, journal ou médicaments).

Dans ce village, des vieux ne voient dans la journée que le facteur, ben maintenant, grâce à cette administration pourrie qui ne voie que le rendement, ces pauvres vieux pourront mourir en paix, personne ne le saura !

Liberté ! Égalité ! Fraternité !   Vive la France !

08:54 Écrit par Roger dans Actualité du jour | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Eh oui Roger,étudiant je faisait le facteur "remplaçant en campagne, et chaque jour je passais chez le buraliste chercher des revues pour les clients.En contre parite j'avais droit à un biscuit et un petit verre, certain invitait même le facteur pour midi.Heureux temps ou les "intellectels ne voulaient pas tout régir
A+

Écrit par : Francis | 04/04/2007

Les commentaires sont fermés.