02/08/2007

Les Libyens ne sont pas contents !

Les Libyens hurlent à la trahison ! Après avoir libéré les infirmières, il fallait s’en douter, elles ont été graciées dans leur pays.

Effectivement, ça peut choquer, être condamnées à mort d’un coté, et graciées de l’autre, ils ont de quoi être en colère, mais alors pourquoi ne les ont-il pas gardées chez eux ? Ils devaient bien ce douter qu’elles ne seraient pas condamnées en Bulgarie, puisque tous les experts européen ont dis qu’elles n’étaient pas coupable de ce qu’elles étaient accusées !

J’espère au moins qu’elles (ou d’autre) vont oublier leur devoir humanitaire dans ces pays de sauvages, alors qu’elles peuvent le faire dans tant de pays dit civilisés !

20:49 Écrit par Roger dans Actualité du jour | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.